El Hadj Thiaw, un polytechnicien qui tutoie les ondes à la Sonatel

El Hadj Thiaw, un polytechnicien qui tutoie les ondes à la Sonatel

“Petit génie”. C’est le sobriquet que lui avait collé son professeur de philosophie en classe de Terminale S2 au Lycée Moderne de Rufisque à l’issue de la composition du premier semestre. Il était classé premier. Brillant, bosseur et peu bavard, Thiaw, comme l’appellent ses amis, est reçu à l’examen du Bac  avec la mention Assez Bien. C’était en 2005. Le jeune homme venait de réaliser un parcours sans accident. Enfin !  si. Après quelques semaines de cours en Terminale S1 (Sciences Exactes), il a dû  virer à 180 degrés et s’est retrouvé en S2 (Sciences Expérimentales) pour,  dit-on,  “fuir les mathématiques”. Il explique « J’ai galéré en classe de Première S1. Les maths c’était quand même difficile pour moi. Et comme je visais la mention au Bac, j’ai préféré aller en S2 ou c’était plus facile.” Un petit génie qui n’a pas la bosse des maths alors !

La galère, il la retrouve durant ses deux années passées à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar (ESP). Il raconte : “Comme tout bachelier, j’étais obsédé par la poursuite des études à l’étranger. Malheureusement ça ne s’est jamais concrétisé. Je me suis finalement inscrit en DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) à l’ESP. Je croyais que la galère était derrière moi. Je ne savais pas que j’allais passer deux rudes années au Département de Génie Electrique.” En effet, à en croire le jeune homme de 25 ans, le rythme y est infernal. Volume horaire insupportable, une armée de matières à apprendre, le tout dans une rigueur érigée en règle numéro 1. Mais l’avantage, dit-il, c’est qu’on peut s’adapter à n’importe quelle situation en entreprise.

Le DUT en poche, ce supporter de Baye Mandione (lutteur sénégalais) n’a pas connu le chômage. Il doit ce privilège au hazard mais aussi et surtout à ses résultats : “ Sonatel [Société nationale de communication sénégalaise] a contacté l’école pour demander la liste des admis en DUT et l’entreprise nous a appelés. Un premier entretien avec la direction puis un second et le voilà recruté en tant que technicien supérieur en janvier 2008. Il venait de terminer ses stages à la Société Industrielle de Papeterie au Sénégal (SIPS) et au Consortium D’entreprises (CDE). Il est ainsi affecté au Centre de Gandoul (50 kilomètres de Dakar) où il est chargé de l’exploitation, la maintenance et la supervision des systèmes de transmission par satellite de la Sonatel. Un boulot qu’il juge “pas facile” car étant sollicité même en dehors des heures de travail. Mais la préparation qu’il a reçue à l’ESP lui permet de s’habituer rapidement à toutes les épreuves. Cependant, selon le “sonatelien” à la frêle silhouette, les enseignements à l’EPS sont un peu en déphasage par rapport aux réalités des entreprises. Il estime que les programmes doivent être revus et corrigés afin de mieux les adapter à l’évolution rapide de la technologie.

D’ailleurs, en décembre 2010, il s’envole pour Tel-Aviv en Israel pour y subir un stage  formation sur les VSAT, une technique de communication par satellite qui utilise des antennes paraboliques de diamètre inférieur à 3 mètres. Un (petit) Génie Electique en Télécoms ! Est-ce compatible? Il assure et rassure : “Comme je te l’ai dis, quelqu’un qui a fait Génie Electrique peut évoluer dans tous les domaines de la technique. Et puis, quoi qu’on dise, l’électronique est la base des télécommunications”. Et la place de l’anglais dans son travail ? “Le travail ne peut se faire sans un bon niveau en anglais. En plus de la documentation qui est très souvent écrite dans cette langue, nous sommes obligés de l’utiliser avec nos fournisseurs étrangers qui ne parlent pas français.” Il conseille à ses jeunes frères de l’ESP de sauvegarder l’image de marque de l’école et de se faire respecter pour leur savoir et savoir-faire une fois sortis.

Côté personnalité, ce fan de Frank Lampard (footballeur évoluant à Chelsea) est drôlement sympa et simplement drôle. Il adore les blagues et aime créer l’ambiance autour de lui. Tant et si bien qu’il avait surnommé une de ses anciennes camarades de classe “la vache qui rit” à cause de son obésité et son air jovial. Une amie à lui témoigne : “ Thiaw est plutôt quelqu’un d’intelligent mais qui boude assez vite. Il est sympa et très spontané”.

El Hadj Thiaw est en couple actuellement. A quand le mariage ? Il se fixe un délais : “dans deux ans maximum”. Autant dire alors que sur ce point là, lui et son âme soeur émettent sur la même longueur d’onde.

Par @rons3

Partagez

Commentaires

sygy
Répondre

c 1 grand bandit o6.thiaw dina tour sey mbot ci net bi!mais bn article quand meme.et je confirme:genie electrique=l'enfer sur terre!

BA
Répondre

ça y est ! les vieux dossiers commence à sortir. Dommage, J'aurai dû demander à Sygy de me filer quelques infos sur le gosse.

Le vrai Momar (Coundoul)
Répondre

Nice portrait !
T un grand momar en carton. Le Sénégal est fier de toi :-)

Papy Ka
Répondre

Yes you can !!!
Toujours plus haut rek grd frere !

Laye
Répondre

Si si je confirme Arouna! Je connais ce génie que j'ai cotoyé pendant 2ans à l'ESP. On était pas dans la même classe mais on avait des cours en commun. A ta description j'ajouterais qui'il est aussi un grand informaticien et féru des jeux vidéos. D'ailleurs je me rappelle pendant le 1er seminaire en informatique qu'on suivait ensemble à la rentrée il faisait déjà étale de son génie MachaLLAH.
Il est aussi quelqu'un de bien et très courtois !

tapha BA
Répondre

ouh lala, article très bien rédigé même si l'on sent un peu de publicité derrière tout ça!
thiey le petit Thiaw est devenu grand, très grand même.

BA Arouna
Répondre

Merci Tapha BA. Mais que veux tu dire par "...publicité derrière tout ça" ????

BA
Répondre

Merci du témoignage Laye. C Cool !

khadre
Répondre

tré bon article rone ca c tou thiaw c 1 bon adaptateur mé oci 1 bon farceur kek1 2 tré direct é 1 gd bosseur é ca ne nous etonne pa son parcour tré riche en reussit. Mé ya 1 dicton ki di k derier tou gd hom ya 1e gde dame. gd geni loy kharrrrrrrrr wayyyyyyyyyyyyy.
encor merci rone

Palioune
Répondre

Merci pour l'article Arona. Thiaw nous a lui même témoigné son amour de par sa sincérité et sa modestie (je crois qu'il a pleuré en lisant cet article). LOL!

BA
Répondre

T'as raison Khadre. Thiaw c'est 1 grd farceur. Mo fi dakha mbalak (la vache qui rit).
Merci Palioune. J'espère que tout se passe bien de ton côté également !