Wade, ce vieux savant fou qui gouverne le Sénégal

26 juillet 2011

Wade, ce vieux savant fou qui gouverne le Sénégal

Un chef qui sombre trop souvent dans un parfait délire paranoïaque. Telle est la triste image que reflète le président Wade à travers ses sorties médiatiques aux allures de “Wade-man-show” comme le dit un responsable politique. Ses déclarations et décisions qui frisent l’irrationnel lui valent d’être tourné en dérision aussi bien par le peuple sénégalais que par la presse nationale et internationale. A propos de son fameux projet de loi qui s’est heurté au verdict populaire le 23 juin dernier, le quotidien Le Monde titre : “Wade invente la majorité à 25%”. Sur l’affaire de l’extradition de l’ex président Hissène Habré, le journal Le Quotidien barre à sa une : “Wade dans une situation habrécadabrante.” Le talentueux rappeur Dj Awady compose une jolie chanson dans laquelle on entend le président, d’une voix rauque, répétant périodiquement : “Ma wakhone wakheet” (je l’avais dit, je me dédis) sur fond d’un sulfureux Mbalax, en référence au reniement de Wade lors de son discours du 14 juillet. Un autre rappeur, Thiat, du mouvement Y’en a Marre, déclare lors des manifestations du 23 juillet : “Un vieillard de 90 ans qui ment ne mérite pas de rester à la tête du pays.”, ce qui lui vaut une nuit entière au commissariat central. (Jusqu’au moment où cet article est posté, il est toujours entre les mains de la police.)

Certains politologues expliquent les “délires du chef” par son âge avancé et d’autres par la folie du pouvoir qui s’est emparée du successeur de Diouf. Mais le problème peut se situer ailleurs.

On ne l’évoque pas assez mais, en plus d’être économiste et juriste, Wade est également mathématicien de formation. Il a écrit un gros ouvrage didactique (plus de 800 pages) sur “Les mathématiques de l’analyse économique moderne”. Il a élaboré une formule mathématique ( Wade formula) appliquée à l’économie du pétrole pour lutter contre la pauvreté en Afrique. Il a confié, un jour, au professeur Cédric Villani (médaille Fields 2010) que sa formation de mathématicien et son sens des probabilités l’aident, de manière significative, à analyser et résoudre les problèmes au quotidien. Abdoulaye Wade est donc un mathématicien et pas des moindres. Or, comme le rappelle l’ingénieur Jean-Pierre Goux sur les ondes de RFI,  “Tous les mathématiciens ont des cases en trop. Ce sont des gens anormaux par définition.” (même si c’est à nuancer bien sûr). En clair, pour cet ancien chercheur en math appliquée, certains mathématiciens vont si loin dans leurs raisonnements qu’ils perdent très souvent la notion de réalité et tombent quelques fois dans une totale déraison. C’est peut être la cas du plus célèbre crâne rasé du Sénégal.

En effet, en revisitant l’histoire des sciences, on se rend compte que beaucoup de mathématiciens ont, à un moment donné de leur vie, eu des comportements étranges et/ou développé des pathologies psychiatriques. Le journaliste et physicien Laurent Lemire nous en fait découvrir quelques uns dans son ouvrage “Les savants fous”. En voici une liste non exhaustive :

 

Isaac Newton : L’homme qui surpasse le monde par la puissance de sa pensée, illustre savant du 17èm siècle, donne l’impression d’un être très sensé surtout avec son livre très célèbre intitulé  “les principes mathématiques de la philosophie naturelle.” Pour autant, Newton passait le plus clair de son temps à travailler sur l’alchimie et la théologie. Il a  produit  textes critiques sur la Bible et l’Eglise et se considérait comme un prophète de Dieu.

 

 

Alan Turing : Mathématicien de génie, père de l’informatique et de l’intelligence artificielle, génial inventeur du principe de l’ordinateur entretenait des relations sexuelles avec des hommes. Après avoir été condamné par la justice britannique pour homosexualité, il se donne la mort en croquant une pomme imbibée au préalable dans du poison.

 

 

Kurt Godel : Compagnon d’Albert Einstein, mathématicien et logicien remarquable, il a reçu plusieurs prix au cours de sa carrière. Paradoxalement, il était considéré comme un authentique fêlé au crépuscule de sa vie. Il essayait de démontrer mathématiquement l’existence de Dieu et des démons. Il disait qu’il possédait un fantôme et lui réservait toujours une chambre à part à l’hôtel lors de ses voyages. A la fin de sa vie, il ne mangeait plus que du beurre parce que pour lui, il n’y avait pas un autre aliment meilleur. Juste avant sa mort dans les années 70, il ne pesait plus que 30 kilos.

 

John Nash, économiste et mathématicien américain, prix Nobel d’économie en 1994 développe une schizophrénie paranoïde dans les années 60. Ce qui ne l’empêche pas de poursuivre ses travaux de recherches et collectionner les distinctions. Mais, quand ses troubles mentaux lui reviennent, il se prétend “Empereur de l’Antarctique”.

 

 

Peter Haus Kneubuhl : ingénieur en mathématique vivait avec ses parents en Suisse après avoir été viré de son travail pour son refus de s’adapter aux évolutions de l’informatique. A la mort de ses parents, il mène une vie de solitaire et engage une véritable guerre froide contre l’administration de son pays. Il écrit des lettres kilométriques aux autorités dont l’une adressée à un préfet atteint 120 pages. On peut y lire : “Contrairement à ce qu’on me reproche, je n’ai pas tué mon père, je n’ai pas violé ma sœur”. Et pourtant aucune de ces accusations n’a jamais été porté contre lui.

 

Grigori Perelman : Devenu célèbre en 2005 pour avoir trouvé la solution à l’un des problèmes les plus énigmatiques de l’histoire des maths (conjecture de Poincaré), ce mathématicien russe est un personnage étrange. En 1996 il refuse le prix de la société européenne des mathématiques. En 2006, il crache sur la médaille Field (plus haute distinction des maths) qui lui avait été décernée. L’année dernière il refuse également le Prix Clay accompagné d’un million de dollars américains. Pire, il se terre depuis quelques années dans son appartement, déconnecté du monde et déclinant toute invitation des médias. En avril dernier, un journal russe réussit néanmoins à lui arracher quelques mots. A propos de son refus du prix, il explique “Je sais comment gouverner l’univers, pourquoi devrais-je courir après un million?”

 

Abdoulaye Wade, lui, prétend être l’unique sénégalais, à l’heure actuelle, capable de gouverner le pays. Sans doute avec l’aide ses calculs de probabilités et de sa belle formule mathématique (Pt-29) Qt = St. N’est t-il pas en train de suivre les pas de ces personnages précités? En octobre dernier, le docteur Mame Marie Faye révèle que le président sénégalais souffre de 4 maladies dont l’une d’elles provoque des troubles psychiques chez l’individu. Et si le médecin avait raison, finalement?

Arouna BA

Partagez

Commentaires

ziad
Répondre

Bel article, plein d'espièglerie Arouna. bravo!

jean baptiste kouadio
Répondre

WADE fait parti des présidents malades dont dispose le continent africain. Je pense qu'il a perdu le réseaux, celui des Hommes normaux. A l'image de son fiston de cote d'ivoire ils se croient tout permis parce que installés par la France.
Il faut que les sénégalais se battent pour lui demander de partir. Ces présidents pantin notre CONTINENT n'en veut plus pour cela il faut qu'on se mobilise partout .

Momar
Répondre

(Pt-29) Qt = St : cette formule est triviale, il n'a rien inventée.
(Prix de vente - prix d'achat) x Quantité = Bénéfice. Dites moi ce qu'il a inventé ici !!! Il n'y a pas à chercher, il n'a rien inventé.

BA Arouna
Répondre

Momar, Wade a inventé le 29 quand même. Il a fait ses calculs de probabilités pour trouver le bon chiffre.

BA Arouna
Répondre

Merci Ziad Maalouf. c'est très encourageant !

Momar
Répondre

Arona,
A quoi ça sert de créer une formule avec une constante qui de toute façon change tout le temps ?

En plus je pense qu'il n'a fait aucun calcul au contraire. A un instant t donné, on connais le prix de n'importe quoi à cet même instant.

Si tu veux connaitre le prix du pétrole ou de l'or, bah à la fin de la journée tous les média publient le prix constaté sur les marchés !!!!

[Le prix dans le futur lui n'est pas connu, ou est difficilement calculable.]

BA Arouna
Répondre

Il est prévisible alors, Momar. Et Wade, dans sa grande vision à vu que quelque soit l'instant t où on calcul, la probabilté pour que prix avoisine les 29 "dollars" est supérieure 0,7. suffisant pour faire ses estimation avec ce chiffre

Momar
Répondre

En tout cas greate article !
Mangui djéguelou ci fautes you bari yi :-)

BA Arouna
Répondre

thanks Momar. Wade reste un mathématicien quand même. et même s'il a inventé quelque chose, c'est pas très significatif. Mais nak c'est un savant. juriste, avocat, économiste, mathématicien et politicien. c'est pour que ça qu'il délire souvent

Momar
Répondre

LoL ! Le calcul de prix de 'sous jacents' (CALCUL STOCHASTIQUE) est un domaine très mathématique de la finance de marché (exemple: (https://www.math.ens.fr/~legall//DEA96.pdf)).
Et en général les prix ne suivent pas des lois aussi simple que 'the wade formula'. Cela ne veux pas dire qu'il n'a pas raison pour autant mais nak ça fait bizarre.
C'est vrai que mathématicien, économiste, politicien, avocat ... ça fait un peu trop !!
Thx mister wé wé wé :-):-):-)

Seydi Mohamed Syni Gueye
Répondre

Me Wade doit comprendre nak né " gour kèn dou ko niède" un enseignan son plus grand souhaij c de voir son élève en act , kil donne la chance aux autres <>

Ameth DIA
Répondre

J'ai adoré lire ce post! et t'as raison de te demander si Pere Wade n'est pas devenu gateux.

BA Arouna
Répondre

Merci Amet. C'est vrai, Quand folie des maths se mêlent à folie du pouvoir, sans compter les trous de mémoires liés à l'âge, il y a lieu de se poser plein de question.

Alimou
Répondre

Suis loin d'être matheux et, après lecture de ce qui précède, je remercie Dieux ne l'avoir été! Bien écrit Aron. Très osé aussi!!!

W.K. HEISENBERG
Répondre

ce qu'il faut surtout retenir c'est qu'on ne devient pas fou qu'à force de trop cogiter sur des situations qui depassent nos capacités or si l'on voit analyse bien le parcours scolaire de ce vieux senile nous noterons certes une certaine infime intelligence mais ce qui y prime surtout,c'est la volonté à réussir et d'eblouir son monde à tout prix au risque de se bruler les meninges et dopé dans cet elan par ses "bons à engraisser" à l'instar de farba senghor et cie il se croit necessaire cela en oubliant comme tout mauvais, nul mathematicien qu'une assertion necessaire n'est pas forcement suffisante et vice versa!

Kpelly
Répondre

Pauvre Wade, c'est lamentable tout ce qu'il nous fait voir ces temps-ci! Vraiment terrible! Je l'ai toujours dit, les militaires devenus président peuvent se permettre ces bassesses, mais pourquoi un intellectuel de la trempe de Wade?

Tchota
Répondre

Etranger au Senegal, j'ai lu mais n'y ai trouve que des insultes a Wade -que je connais mal. Je pensais qu'apres l'amusante et interessante introduction, il s'afficherait des decisions ou actions concretes reprehensibles a M Wade, mais n'y ai trouve qu'un chapelet de 'reprehensions' volages, mais ne volant pas tres haut, et sans aucun support concret. Pour moi, ceci releve plus du palabre que de la denonciation. Je ne suis pas plus avance qu'avant, et constate que je n'y ai fait que perdre mon temps et un peu de ma serenite.